Evènements passés

mai 2017

Samedi 20 mai à 19h
Théâtre national à Niš, Sinđelićev trg bb

Entrée libre

Le « Théâtre en fête » est impatient de retrouver ses jeunes comédiens  à Niš !

Organisé par l’Institut français de Serbie – Niš, le « Théâtre en fête » est un festival de Théâtre francophone pour enfants qui rassemble chaque année de nombreux jeunes comédiens du sud de la Serbie qui viennent se produire sur les planches de théâtre de Niš pour partager avec le public local des instants de théâtre uniques en français !

Les enfants de différentes écoles vont se retrouver à Niš pour un jour d’échange et de divertissement dans la grande salle du Théâtre national de Niš.

Cette année le festival aura lieu : samedi  20 mai 2017 à 19h au Théâtre national de  Niš.

Venez partager avec nous ce moment de fête important et privilégié pour les jeunes francophones. Ce festival leur appartient, ils en sont les acteurs !

Program / Le programme :

Gimnazija “Svetozar Marković” – Niš (20min)
«Le paire de chaussures » de Pierre Gripari  / « Par cipela », Pjer Gripari
režija / mise en scène : Jelena Spasov

Gimnazija “Svetozar Marković” – Niš (10min)
«Les trois petits cochons» conte traditionnel / «Tri praseta» tradicionalna priča
adaptation : Marija Stančić Mihajlović; traduction de l’adaptation en français : Dušanka Tošic Milojković

Osnovna škola “Kralj Petar I” – Niš (10min)
« Terrible » de Alain Serres / « Strašni », Alen Ser
režija / mise en scène : Aleksandra Arsić

Osnovna škola “Ratko Vukićević” – Niš (20min)
«Cendrillon» de Charles Perrault / « Pepeljuga », Šarl Pero
režija / mise en scène : Miljana Miladinović, Valentina Dinić

Osnovna škola “ Ivo Andrić” – Niš (15min)
«Les Trois Mousquetaires» de Colette Samson / « Tri musketara », Kolet Samson
režija / mise en scène : Aleksandra Arsić

Identités en mouvement

Du 15 au 19 mai 2017
Belgrade, Kragujevac, Niš, Novi Sad, Sremski Karlovci et Subotica

Niš, le 19 mai à 18h, à la Faculté de Philosophie de Niš, Ćirila i Metodija 2 (amphithéâtre n°301, IIIème étage)
Entrée libre

Nous accueillerons ce printemps à Belgrade, Kragujevac, Niš, Novi Sad, Sremski Karlovci et Subotica de grands noms de la littérature française, qui parleront des identités en mouvement, de notre rapport à l’autre, de la société française contemporaine : Nathacha Appanah, Philippe Claudel, Cédric Gras, Maylis De Kerangal, Nina Yargekov.

Ces rencontres littéraires sont aussi l’occasion de mettre en avant,  comme chaque année, le soutien apporté par l’Institut français (Paris, Belgrade) et par le Centre national du livre (Paris) aux traductions du français vers le serbe. En 2016, plus de 40 traductions ont bénéficié d’un soutien, ce qui permet aux éditeurs serbes de miser sur l’édition d’auteurs jeunes et engagés et de faire connaître aux publics en Serbie des écritures (fiction ou essais) qui permettent de penser différemment notre relation au monde. C’est le cas pour trois de nos auteurs invités cette année (Nathacha Appanah, Maylis De Kerangal, Nina Yargekov), dont certains ouvrages sont en cours de traduction.

De plus, les étudiants des quatre chaires de français de Serbie (Belgrade, Kragujevac, Niš, Novi Sad) décerneront le mercredi 17 mai le prix « Choix Goncourt de la Serbie » désigné parmi l’un des quatre romans de la sélection 2016 du Prix Goncourt, à l’issue d’une délibération conduite en présence de Philippe Claudel, membre de l’Académie Goncourt. L’année passée, ce prix avait été remis, en présence de l’auteur, à Mathias Enard, lauréat du Prix Goncourt 2015 pour le roman Boussole qui a été publié en 2016 en serbe avec un soutien public français.

Les Journées Molière sont cette également cette année sous le signe du Grand Tour 2017, Voyage en Francophonie qui rassemble 100 événements francophones organisés sur cinq continents, en partenariat entre le réseau français de coopération culturelle et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Les ouvrages des auteurs invités sont, bien évidemment, disponibles dans nos médiathèques à Belgrade, Niš et Novi Sad et, pour certains, via notre médiathèque numérique, Culturethèque.

Suivez-nous sur Facebook et Twitter avec #molijerovidani et #grand_tour2017.
Entrée libre. Avec traduction (sauf mention contraire).

Programme en format pdf

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Invités:

Nathacha Appanah est une romancière et journaliste mauricienne, de langue française. Elle a écrit plusieurs romans dont Le Dernier Frère (2007) qui  a reçu plusieurs prix littéraires et a été traduit dans plus de quinze langues. Tropique de la violence (2016), prix Femina des lycéens, est issu de l’expérience de son séjour à Mayotte où elle découvre une jeunesse à la dérive. Son roman En attendant demain (2015) est publié en serbe aux éditions Clio, (2016, trad. par Ljiljana Mirković).

Philippe Claudel de l’Académie Goncourt, est un écrivain et réalisateur français. Il a reçu le prix Marcel Pagnol (2000) pour Quelques-uns des cents regrets, le prix Renaudot (2003) pour Les âmes grises, le prix Goncourt des lycéens (2007) pour Le rapport de Brodeck, le Prix Jean-Jacques Rousseau de l’autobiographie (2013) pour Parfums. Son film Il y a longtemps que je t’aime a obtenu le César du meilleur premier film (2008). Trois de ses nombreux romans sont traduits en serbe : Les âmes grises (Narodna knjiga – Alfa, 2005, trad. par Petar Mišović), Le bruit des trousseaux (Narodna knjiga –Alfa, 2006, trad. par Olivera Jezdimirović), Le rapport de Brodeck (Laguna, 2008, trad. par Gordana Breberina).

Maylis de Kerangal publie son premier roman, Je marche sous un ciel de traîne, en 2000, suivi par La Vie voyageuse, puis par  Dans les rapides et par Corniche Kennedy. Son roman Naissance d’un pont remporte le prix Médicis (2010). Elle est lauréate du prix Landerneau (2012) pour Tangente vers l’est. Son roman Réparer les vivants (2014) remporte de nombreux prix littéraires. Dans cet ouvrage, elle suit pendant 24 heures le périple du cœur du jeune Simon, en mort cérébrale, jusqu’à la transplantation de l’organe. Réparer les vivants est publié en serbe par Akademska knjiga (2017, trad. par Tamara Valčić-Bulić).

Cédric Gras a suivi des études de géographie, entrecoupées de voyages au long cours et d’expéditions. Après un séjour en Sibérie, à Omsk puis à Vladivostok, où il a fondé l’Alliance française locale, il crée et dirige l’Alliance française de Donetsk (2011 – 2014), puis celle de Karkhov (2014), en Ukraine. Avec Anthracite en 2016, il publie son premier roman, une épopée contemporaine entre guerre civile et mines de charbon dans l’Ukraine survoltée de l’hiver 2014. Cédric Gras bénéficie d’une bourse de l’Institut français pour une résidence en Europe du Sud-Est. Sa participation aux Journées Molière marquera la fin de son séjour.

Nina Yargekov est née en France de parents hongrois. Sociologue de formation, elle est traductrice-interprète. Elle publie son premier livre en 2009, Tuer Catherine (éditions P.O.L),  un roman proche de l’autofiction. En 2011, elle publie Vous serez mes témoins (éditions P.O.L), roman sur « l’imposture au deuil ». Son dernier roman Double Nationalité – récit d’une femme amnésique qui se retrouve dans un aéroport avec deux passeports, deux cultures, deux langues – reçoit le prix de Flore en 2016. Double Nationalité sera publié en automne aux éditions Arhipelag, traduit par Katarina Trajković.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

L’Institut français remercie ses partenaires : l’Académie Goncourt, les chaires de français des universités de Belgrade, Kragujevac, Nis et Novi Sad, la Bibliothèque de la Matica srpska de Novi Sad, la Bibliothèque nationale Stevan Sremac de Nis, le bateau Zeppelin, Klein House de Subotica, ainsi que TV5Monde.

avril 2017

Rejoignez-nous vendredi 28 avril 2017 à 19h pour une soirée film à l’Institut français de Serbie à Nis !  (Obrenovićeva 20, IVème étage )

On commencera par regarder le film pour ensuite échanger nos points de vue sur les séquences du film qui nous ont le plus marqué.

Titre du film : « Une famille à louer » de Jean-Pierre Améris , 2015 (115″)

Avec : Benoît Poelvoorde, Virginie Efira, François Morel

Genre : Comédie, romance

Avec sous-titres serbes

Entrée gratuite – pop corn gratuit !

Synopsis : Paul-André, la quarantaine, est un homme timide et plutôt introverti. Riche mais seul, il s’ennuie profondément et finit par conclure que ce dont il a besoin, c’est d’une famille ! Violette, quadragénaire pleine de peps, est menacée d’expulsion et a peur de perdre la garde de ses deux enfants. Paul-André propose alors un contrat en tout bien tout honneur pour louer sa famille contre le rachat de ses dettes. Pour le meilleur et pour le pire…

Bande-annonce >>> 

On vous attend nombreux !

Les animateurs de la soirée : Miljana Justinović et Ivana Pešić

mars 2017

Du jeudi 23 mars au mercredi 5 avril 2017
Vernissage : Jeudi 23 mars à 19h
Galerie Serbie, Trg Kralja Milana 3, Niš

Entrée libre !

Pavle Jovović est né en 1989 à Uzice, en Serbie. Après avoir complété ses études de premier cycle, il entreprend une première année d’études de maîtrise à la Faculté des Beaux-Arts de Belgrade dans la classe de Jasmina Kalic et Slobodan Roksandić. Grâce à une bourse du gouvernement français, il poursuit ses études à Paris à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts (ENSBA), dans le département de peinture sous la tutelle du professeur Philippe Cognée. Après avoir séjourné à Paris de 2012 à 2015, il retourne en Serbie, où il vit et peint entre Uzice et Belgrade. Il a contribué à plusieurs expositions de groupe et a même à son actif quatre expositions individuelles en Serbie et à Paris.

Sa nouvelle exposition, les Jardins de manouches, sera présentée à la Galerie de l’Art Contemporain de Niš du 23 mars au 5 avril 2017.

Les œuvres exposées sont une combinaison de diverses formes d’expression picturale. Le tableau étant un objet découlant de l’expression personnelle, il est la cause de rassemblement dispersé du potentiel expressif de l’artiste. Le processus de la formation de ces tableaux est similaire à l’entrée dans les jardins de manouches qui ont inspiré Pavle Jovovic.

Le vernissage de l’exposition aure lieu le 23 mars à 19h à la Galerie de l’Art Contemporain Niš.

Pour connaître Pavle Jovovic : http://pavlejovovic.com/

Le jury, composé de :

Mme Christine Moro, Ambassadeur de France en Serbie
M Philip Pinnington, Ambassadeur de Canada en Serbie
M Darko Bulatović, maire de la ville de Niš
M Nenad Milosavljević, compositeur, chanteur et frontman du groupe Galija
Mme Suzana Kostić, chef d’orchestre et doyenne de la Faculté d’art à Niš,

a délibéré et a choisi les gagnants du Concours de la chanson francophone 2017.

Les gagnants de la catégorie SENIOR :

3. Ivana Mijatović, « Il jouait du piano debout », France Gall
2. Milica Rašić, « Les petits papiers », Norig
1. Jovana Đorđević, « La Bohème », Charles Aznavour

Les gagnants de la catégorie JUNIOR :

3. Andjela Nedeljković, « Je l’aime, je l’aime », Vaya Con Dios
2. Olja Petrović, « Ne me quitte pas », Jacques Brel
1. Maja Bulatović, « S’il ne reste qu’un ami », Lara Fabian

Jovana Đorđević a gagné un voyage en France, elle aura l’opportunité de visiter le célèbre festival de musique “Eurokéennes” de Belfort.

Consultez les photographies du Concours sur la page facebook de l’Institut français de Nis >>> et voir le clip de la gagnante >>>

Un grand merci

à tous les participants de la 14ème édition du concours de la chanson francophone :

  • Trio Anima, Aleksandra Ristić (soprano), Ana Veličković-Igić (flûte), Ingrid Janković (piano)
  • Chorale féminine de SKC dirigée par Ivana Mirović, Ingrid Janković (piano)
  • Miloš Unić (gagnant du Concours de la chanson francophone 2016) et troupe théâtrale de SKC
  • groupe « Francophonic » : Miodrag Mladenović Mika (piano), Milan Nikolić (guitare), Milan Srdanović (guitare basse), Desimir Stojimirović (batterie), Filip Tančić (cajon)
  • animateurs sympatiques, Miljana Justinović et Nemanja Nešić
  • jury
  • Centre culturel des étudiants de Niš
  • bénévoles de l’Institut français de Niš
  • publics et tous les admirateurs du Concours de la chanson francophone

Vous avez été excellents. A l’année prochaine !

Le Concours de la chanson francophone est de retour !

Chaque année, partout en Serbie, des centaines de chanteurs amateurs de 13 à 28 ans tentent leur chance au célèbre Concours de la Chanson francophone. Depuis sa création en 2004, plus de 1000 jeunes apprenant le français ont déjà participé, en se préparant avec leur classe et leur professeur de français. Des jeunes Serbes interprètent chacun une chanson francophone devant un jury composé de personnalités, de professionnels de la musique et de la langue française.

A vos agendas pour mars 2017, ces évènements sont ouverts à tous, aux familles, aux professeurs et aux amis…

4 régionales :
Kladovo : samedi 4 mars 2017
Niš : samedi 4 mars 2017  à 13h – Salle de l’Orchestre Symphonique, Generala Milojka Lešjanina 16
Novi Sad : dimanche 5 mars 2017
Belgrade : dimanche 12 mars 2017

La finale :
Niš : dimanche 26 mars 2017 à 14h – Théâtre national, Sinđelićev trg

Plus d’informations ccf.ifs@gmail.com

22 mars 2017 – 18h, café « Splunge », Davidova 9

Tout bonheur s’accompagne d’une légère tristesse

Trois cercles. Trois temps composent le poème de Blago tebi : Le Choeur des amies de VladislavaLe Chant de la ville de Niš et Le Coup de Vladislava. Ces trois mouvements s’alternent pour raconter « une tranche de vie » à Niš et ses complications. Entre aventure d’un soir et histoire du sourire, la ville (se dévoile un peu plus à nos oreilles et) nous invite à écouter ses doutes, ses rêves, ses colères et son immense besoin d’amour.

Pièce radiophonique / Poème polyphonique de Gianni-Grégory Fornet

Traduction du français en serbe Milena Pešaković

Réalisation, mixage François Gueurce

Assistant pour la réalisation du projet Mladen Milojković

Avec les étudiants de 3ème et 4ème année de la Chaire de Français de la Faculté de philosophie, Université de Niš : Vanja Cvetković, Jovana Đorđević, Saška Todorov, Anđela Mitić, Mila Marković, Alek sandra Petrušević, Nađja Miljković, Jovana Golubović et Stefan Zdravković pour la version en français.

Avec les acteurs de la Scène Académique du Studentski Kulturni Centar de Niš : Milica Dimitrijević, Valentina Baktijarević, Stefanija Spasić, Milica Kostadinović, Marijana Vitas, Anđela Vlajković, Barbara Savić, Sofia Ristić et Petar Ščepihin pour la version serbe.

Durée approximative : 2 x 27 minutes.

Samedi 18 mars 2017 – 21h

Novi Sad, Dom B-612, Jevrejska 9

Lundi 20  mars 2017 – 20h

Niš, Labeerint, Balkanska 2a

Mardi 21 mars 2017 – 21h

Belgrade, Dom kulture Studentski grad, Bulevar Zorana Đinđića 179

Des concerts et des ateliers de poésie slam de MC June auront lieu avec des étudiants et lycéens de français de Niš, Novi Sad et Belgrade.

Originaire de Montréal, MC June (Normand Delinelle) passe une partie de sa jeunesse entre la métropole du Québec et Châteauguay, en Montérégie. Très vite, il se démarque des autres adolescents par sa passion des mots et son intérêt pour les improvisations rythmiques (freestyle). La poésie et la musique meublent son univers. Après avoir donné plus de 1 500 ateliers et plus de 300 performances scéniques à travers le Canada, MC June s’est construit une réputation de fiabilité et de transparence. MC June est maintenant une référence pour beaucoup d’autres jeunes slameurs rappeurs francophones…

www.junerep.com

www.centonze.ca

www.facebook.com/KanadauSrbiji

https://www.facebook.com/Ambassade-du-Canada-en-Serbie

Du 16 au 19 mars 2017 à 18h
Cinéma Kupina, Balkanska 2
Entrée 100 dinars – pop corn gratuit !

Après avoir passé un bon moment à se détendre nous vous proposons de vous replonger dans la réflexion en examinant les différents visages de la violence. Celle de la guerre, des préjugés ou tout simplement celle survenue lors d’un braquage… La violence est le fil conducteur de cinq films extraordinaires, dont un documentaire, que nous vous proposons de découvrir en ce mois de la Francophonie.

Jeudi 16 mars à 18h
La permanence (FRA, 2016, 96′) (documentaire)
Réalisatrice : Alice Diop


La consultation se trouve à l’intérieur de l’hôpital Avicenne. C’est un ilot qui semble abandonné au fond d’un couloir. Une grande pièce obscure et vétuste où atterrissent des hommes malades, marqués dans leur chair, et pour qui la douleur dit les peines de l’exil. S’ils y reviennent encore, c’est qu’ils ne désespèrent pas de trouver ici le moyen de tenir debout, de résister au naufrage.
Bande-annonce >>>

Vendredi 17 février à 18h
Je ne suis pas un salaud (FRA, 2016, 111′)
Réalisateur : Emmanuel Finkiel
Avec : Nicolas Duvauchelle, Mélanie Thierry, Maryne Cayon


Lorsqu’il est violemment agressé dans la rue, Eddie désigne à tort Ahmed, coupable idéal qu’il avait aperçu quelques jours avant son agression. Alors que la machine judiciaire s’emballe pour Ahmed, Eddie tente de se relever auprès de sa femme et de son fils et grâce à un nouveau travail. Mais bientôt, conscient de la gravité de son geste, Eddie va tout faire pour rétablir sa vérité. Quitte à tout perdre…
Bande-annonce >>>

Samedi 18 mars à 18h
L’œil du cyclone (FRA, 2015, 97′)
Réalisateur : Sékou Traoré
Avec : Maimouna N’Diaye, Fargass Assandé, Abidine Dioar


Dans un pays d’Afrique en proie à la guerre civile, une jeune avocate est commise d’office à la défense d’un rebelle accusé de crimes de guerre. A travers la partie d’échecs qui s’engage entre l’avocate idéaliste et l’ex-enfant soldat, deux visages de l’Afrique d’aujourd’hui vont s’affronter.
Bande-annonce >>>

Dimanche 19 mars à 18h
Les chevaliers blancs (FRA, 2016, 112′)
Réalisateur : Joachim Lafosse
Avec : Vincent Lindon, Louise Bourgoin, Valérie Donzelli


Jacques Arnault, président d’une ONG, a convaincu des familles françaises en mal d’adoption de financer une opération d’exfiltration d’orphelins d’un pays d’Afrique dévasté par la guerre. Entouré d’une équipe de bénévoles dévoués à sa cause, il a un mois pour trouver 300 enfants en bas âge et les ramener en France. Mais pour réussir, il doit persuader ses interlocuteurs africains et les chefs de village qu’il va installer un orphelinat et assurer un avenir sur place à ces jeunes victimes de guerre, dissimulant le but ultime de son expédition…
Bande-annonce >>>

février 2017

Nos chers bénévoles, étudiants à la Chaire de français de la Faculté de Philosophie de Nis, offrent leur soutien aux collégiens et lycéens qui ont besoin d’aide pour faire leurs devoirs de français ou qui aimeraient pratiquer le français.

Ils feront la permanence à la Médiathèque de l’Institut français de Nis aux horaires suivants :

Samedi 04.02.2017 11 – 13h Ankica Lazarević
Jeudi 09.02.2017 17 – 19h Lea Dornes
Vendredi 10.02.2017 17 – 19h Ankica Lazarević
Samedi 11.02.2017 11 – 13h Jovana Golubović
Vendredi 17.02.2017 17 – 19h Darija Stojanović
Samedi 18.02.2017 11 – 13h Jelena Radić
Mardi 21.02.2017 16 – 18h Jelena Radić
Mardi 21.02.2017 18 – 20h Dušica Antić
Jeudi 23.02.2017 17 – 19h Lea Dornes
Vendredi 24.02.2017 17 – 19h Darija Stojanović
Mardi 28.02.2017 16 – 18h Jovana Golubović
Mardi 28.02.2017 18 – 20h Dušica Antić